Archives mensuelles : juin 2017

Le stress numérique : êtes-vous surchargé ou déchargé ?

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Photo: Pixabay

Pour plusieurs d’entre nous, même quand nous rentrons à la maison nous nous promenons de l’écran de l’ordinateur au téléphone intelligent et à la fin de la journée nous nous rendons compte que nous n’avons pas pris le temps d’être en relation avec notre famille !  La raison ? J’ai beaucoup de travail ! Votre énergie vitale ou votre batterie est-elle surchargée ou déchargée par toutes ces communications électroniques ?

Dans n’importe quel domaine de travail, à n’importe quel niveau et dans n’importe quelle circonstance où un individu est soumis à une charge qu’il ne peut pas intégrer rapidement, avec laquelle il ne se sent pas compétent ou au contraire avec laquelle il est trop responsable, il est possible d’avoir des réactions telles que :

  • Sentiments d’anxiété, d’inquiétude, d’insécurité, de peur, de tristesse, de colère ;
  • Difficultés à prendre des décisions, à se concentrer, à penser, à étudier ;
  • Pensées négatives à propos de soi, des autres ou de la situation ;
  • Tachycardie, gastrite, maux de tête, tension musculaire ;
  • Fumer, manger et / ou boire en excès ;
  • Troubles du sommeil, sensation de fatigue constante.

Le syndrome d’épuisement professionnel se caractérise par un état de fatigue générale, à la fois psychique, émotionnelle et mentale, qui peut compromettre radicalement le bien-être, la qualité de vie et l’environnement familial et professionnel de l’individu.

Combien de fois avez-vous pensé d’ajouter des heures à votre journée de travail ? Est-ce que l’expression «plus d’heures» est compatible avec  votre santé ?

Si pendant votre journée de travail vous sentez : un épuisement général, de la douleur musculaire, une limitation de la mobilité et des changements dans votre humeur, vous devriez consulter un spécialiste. Vous pouvez nous appeler chez Globe Santé au (514) 728-8497 pour un rendez-vous avec un massothérapeute ou un psychologue.

Le message clé : Si vous pensez que votre travail envahit votre vie personnelle, il est temps de se déconnecter, vous avez le droit.

Maira Prado, Masso-kinésithérapeute et massothérapeute sportif.

Pause active au bureau : adieu au mal de cou !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Le temps maximal recommandé au quotidien dans les postures sédentaires est de 2 heures. Actuellement, les adultes passent 55% de leur journée dans une position sédentaire, ce qui augmente leur prédisposition à la douleur et aux blessures musculaires. Chez Globe Santé, nos clients nous demandent: comment puis-je intégrer l’exercice si je passe toute la journée assise dans le bureau ? La solution : la pause active.

Au bureau, aux deux heures, vous pouvez faire votre séance d’activité physique d’une durée allant de 1 à 3 minutes de mouvements.

La pause active vous permet :

  • augmenter la circulation sanguine ;
  • relâcher la tension musculaire ;
  • reposer vous yeux de l’écran d’ordinateur ;
  • rectifier la posture ;
  • diminuer la probabilité d’avoir une douleur dans le cou ou au dos.

Si vous travaillez déjà avec un inconfort au cou et souhaitez savoir comment faire des pauses actives au bureau, nos massothérapeutes peuvent vous conseiller suite au massage thérapeutique. Vous pouvez également organiser un atelier sur les lieux de votre travail (à Montréal) durant l’heure de votre dîner. Nous vous invitons à nous contacter au  (514) 728-8497 ou rendez-vous en ligne ici 

Maira Prado, masso-kinésithérapeute el massothérapeute sportif.

Est-ce que la course à pied augmente l’apparition de blessures? Question de force musculaire

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

course à pied blessures montreal massage sportif

Parmi les coureurs, il existe une croyance : la course à pied renforce les jambes … La réalité est que les activités aérobies comme la course à pied ne se traduisent pas par un gain de force musculaire. Par conséquent, à court terme, on constate que les personnes qui ne suivent pas un programme d’exercices ciblés de course à pied, développe une faiblesse musculaire, un déficit de flexibilité, une diminution du mouvement articulaire, ainsi que des modifications de la posture.

D’autre part, pour ceux qui croient que l’augmentation de la distance ou le ralentissement de la vitesse de la course feront que les symptômes vont disparaître peuvent ressentir les blessures de surentraînement:  tendinopathie, bursite, et raccourcissements  musculaires. Ces blessures sont connues par les coureurs.

Il faut tenir compte de la douleur musculaire de plus de 5 jours ; des altérations de votre  biomécanique pendant la course à pied ; et de l’apparition de zones douloureuses au toucher, car ces signes peuvent être des blessures de surentraînement résultant de l’incapacité du corps  à se récupérer de la surcharge de l’entraînement.

Chez Globe Santé, nous avons développé un service pour prévenir les blessures aux coureurs grâce au massage sportif et à la kinésithérapie. Appelez-nous (514) 728-8497 et posez-nous des questions sur notre forfait en spécial.

Maira Prado, Masso-kinésithérapeute el massothérapeute sportif.