Archives de catégorie : En prévention

homéopathie, championne des épidémies

ÇA VA BIEN ALLER

Les épidémies sont peut-être les situations extrêmes, les plus grands tests d’efficacité d’un traitement, et c’est là que l’homéopathie a fait ses premiers pas, quelques années après sa naissance à la fin du 18e siècle. À peine arrivée dans ce monde, elle devait déjà faire ses preuves pour ensuite gagner l’estime mais bien souvent la jalousie, puisque les allopathes du monde entier s’obstinaient à vouloir la détruire.

Samuel Hahnemann, est le fondateur de l’homéopathie. Formé en médecine en Allemagne, insatisfait des résultats de guérison, il délaissa la profession. Interpellé par un ouvrage de William Cullen portant sur la théorie nerveuse et sa remarque sur l’écorce de quinquina, l’amena à tester lui-même le médicament. Cette expérience deviendra la base de sa nouvelle approche thérapeutique : la nécessité d’expérimenter les substances sur l’humain et la découverte du principe de la similitude. Hahnemann nous laissera en héritage son ouvrage de référence Organon de l’art de guérir, 1810 avec sa devise Ose savoir – Aude Sapere. Il est un des précurseurs de l’hygiène comme mesure sanitaire publique et il a été le premier à proposer une prophylaxie simple, efficace, économique et sans danger contre les maladies contagieuses.

remède homéopathique – crédit PIXABAY

Quelques histoires à succès de la prophylaxie homéopathique : Continuer la lecture

Solidarité citoyenne

Texte d’opinion

par Isabelle Gendron

Acheter local, pourquoi ? Pour mille et une raisons, la meilleure est la vôtre !

Beaucoup d’entre nous ressentons un sentiment d’impuissance face à la globalisation des structures de pouvoir. La démocratie est devenue une désillusion : le taux de participation aux élections continuellement en baisse en fait la démonstration. Depuis la mondialisation, les structures démocratiques s’érodent, des professeurs, des écrivains, des journalistes d’enquête parlent maintenant d’oligarchie où le pouvoir est exercé par un petit groupe, généralement une classe sociale privilégiée ou une caste d’élites.

Un régime politique démocratique fait appel au sens de la solidarité, à celui de la justice des droits de tous les individus et au respect du bien commun de tous et toutes. Un régime oligarchique priorise les intérêts corporatifs avant ceux du bien commun. Des groupes de citoyens s’unissent, s’organisent pour résister à cette grande loi du marché utilisée pour expliquer ou justifier pratiquement tous les phénomènes économiques, sociales et politiques.

 

Ptit Beaubien, artère commerciale dans le quartier Rosemont

En tant que citoyen consommateur, nous avons un pouvoir : celui d’acheter de manière responsable, de faire des choix de consommation éthique, équitable et environnemental pour autant que nous ayons accès à l’information par l’étiquetage et sur le fabriquant.

Recherchez les étiquettes : « Produit au Canada », « Fait au Canada », « Aliment du Québec », « Meuble du Québec »

« L’achat local ne devrait pas être considéré comme une marque d’encouragement, mais bien un devoir citoyen dans l’unique but de maintenir et de développer les produits et services qui nous sont chers et qui assurent l’avenir de tout un chacun. Nous sommes tous dans le même bateau et nous avons intérêt à ramer ensemble vers le même objectif… le bien commun. » Simon Brault

54%

des Québécois affirment acheter localement de manière fréquente.
Source : Baromètre de la consommation responsable Édition 2018.

Acheter local, c’est faire preuve de solidarité citoyenne. J’adhère au slogan du pharmacien Jean Coutu : « Vous trouverez de tout même un ami ». Cette pharmacie est devenue un fleuron québécois. L’achat local, c’est un contact humain, un service personnalisé. C’est contribuer à l’économie locale, au bien-être de plusieurs familles et à la réduction de votre empreinte écologique.

« Cette année au lieu d’acheter Amazon, j’achète dans ma zone. » Jayet Olivier
Les commerces participent à la vitalité du quartier, créent des emplois et encouragent l’achat
de produits au pays. De plus en plus de commerçants locaux adoptent de nouvelles habitudes
et changent de fournisseurs pour le bien-être de la planète. Chaque petit geste compte ! Le
vôtre sera encore plus précieux au retour de cette pandémie 2020.

Des liens vers des sites d’achat local :

 

‪Facebook : #‎achatlocal‬

 

Facebook : Association commerciale le P’Tit Beaubien

 

La série documentaire Ma vie made in Canada, réalisé par le journaliste Frédéric Choinière

 

Signé local : https://signelocal.com/blogue/

 

 

Références :

Acheter c’est voter, Laure Waridel, Éd. écosociété, 2005.

L’oligarchie des incapables, Sophie Coignard et Romain Gubert, Éd. Albin Michel, 2012.

Le boys club, Martine Delvaux, Éd. Remue-ménage, 2019.

Histoire secrète de l’oligarchie anglo-américaine, Carroll Quigley, Le retour aux sources par Pierre Hillard, 2015.

https://www.protegez-vous.ca/argent/achat-local-definition, avril 2019.