Vacances santé: bougeons avec nos enfants !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Vacances santé : bougeons avec nos enfants !

Vacances santé : bougeons avec nos enfants !

C’est très actuel, les familles et plusieurs organismes s’engagent à promouvoir la pratique de l’activité physique pour conserver son poids santé, éviter les maladies liées à la sédentarité et ressentir un bien-être au quotidien. Il n’y a pas d’âges pour être en mouvement, mais plus l’activité physique est valorisée dans la famille, plus l’habitude sera ancrée chez les jeunes.  Les vacances représentent des moments précieux pour encourager l’habitude de bouger… Continuer la lecture

La douleur peut être plus fréquente si vous faites de l’embonpoint

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
La douleut peut-être plus frequent si vous avez de l’embonpoint

embonpoint, surpoids, obésité

Photo: pixabay

Oui, faire de l’embonpoint augmente votre perception de la douleur. Pourquoi? Les personnes  qui ont grandes réserves de matières grasses, qui consomment principalement des aliments à faible teneur en fibres, semblent  être à risque d’avoir de la douleur de façon plus fréquente. Une étude présentée lors du neuvième Congrès de la Fédération européenne de la douleur le confirme… Continuer la lecture

Santé : question d’âge ? Ton cœur en parle

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
La santé comme question d’âge? Ton cœur en parle

La santé comme question d’âge? Ton cœur en parle

Photo: pixabay

“La santé change avec l’âge” cette phrase populaire établit une mauvaise relation entre l’âge et le bien-être. La bonne nouvelle est que vos habitudes de vie peuvent changer la santé de votre cœur et votre âge… cardiovasculaire… Continuer la lecture

Santé et mouvement: force musculaire est un facteur clé

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Force musculaire : facteur clé de la mobilité

Force musculaire : facteur clé de la mobilité

La santé est aussi un synonyme d’autonomie. La capacité d’effectuer un mouvement nécessite de la force musculaire qui se restaure progressivement. Dans le processus de récupération, il y a une question typique:  ma douleur sera supprimée dans combien de temps ou après combien de traitements ? La réponse varie selon l’évaluation de votre force musculaire. Connaître le processus de récupération va réduire votre anxiété et vous donner la motivation d’être un participant actif dans la démarche de votre rétablissement.

 

3 clés pour récupérer la force musculaire

Première clé: le contrôle de l’inflammation. L’inflammation est la première étape de la guérison d’un tissu. Pendant sa présence, la capacité de contraction musculaire peut être réduite jusqu’à 50% ainsi que la capacité de générer de la force musculaire. Continuer la lecture

Une posture optimale évite des blessures sportives

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Le tennis est l’un des sports les plus populaires au monde. Contrairement à de nombreux sports, la durée du jeu réel  n’est pas déterminée par une limite de temps. Ainsi, les matches peuvent durer plusieurs heures, nécessitant des centaines d’impulsions courtes et explosives. Au tennis, la qualité de chaque mouvement devient  une clé pour la diminution des risques de blessures. Aujourd’hui, nous portons notre attention sur la  posture, car elle est la base de chaque mouvement.

Connaissez-vous votre type de posture?

Posture Vs blessures sportives

Blessures sportives et altérations de la posture

Photo: physioanciennelorette.ca

La posture est la position relative des différents segments du corps, qui est influencée par la mobilité articulaire, les modèles de recrutement musculaire et notre interaction avec l’environnement dans lequel nous vivons.

Dans le sport, des études tendent à démontrer que… Continuer la lecture

(Atelier) Anticipez vos blessures causées par le tennis

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Photo: Pixabay

Atelier commandité par votre Club Hublot

J’ai un peu de douleur… mais rien d’important !

Le déséquilibre de la force musculaire, de la flexibilité et de la diminution de la stabilité articulaire sont des facteurs clés de l’apparition de blessures chez les joueurs de tennis. Cette petite douleur qui attire votre attention peut progresser pour limiter vos performances au tennis.

Globe Santé a l’honneur de vous inviter à l’atelier « Anticipez vos blessures causées par le tennis » dirigé par Maira Prado, massothérapeute sportif et physiothérapeute au Venezuela.

Buts:
1. Posture, force, flexibilité et stabilité : 4 piliers de prévention des blessures.
2. Les principaux endroits de blessures chez les joueurs de tennis.
3. Auto-massage comme stratégie temporaire de soins.
4. J’ai une petite douleur… une démonstration pratique.

Date de l’évènement :  mardi 18 juillet à 18:45 h.

Lieu: Terrains de tennis du Centre Claude-Robillard

Atelier commandité par votre Club Hublot

J’ai encore de la douleur après avoir pris des anti-inflammatoires et arrêter mes activités ?

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Photo:  Pixabay 

Vous avez pris des anti-inflammatoires, vous avez arrêté votre activité, alors pourquoi vous avez encore des malaises, de l’inconfort et des limitations ? L’inflammation prolongée produit une diminution significative de la capacité de contraction musculaire, ce qui entraînera une perte de masse musculaire, de la force et une diminution de la mobilité. La conséquence ? Un tissu musculaire fragilisé et vulnérable aux blessures.

Oui, les pilules contrôlent l’inflammation, mais il est essentiel de comprendre les mécanismes de blessure pour mieux intervenir et récupérer la mobilité.

Toutes les activités humaines nécessitent une mobilité.

Se lever d’une chaise, marcher, se laver, pratiquer un sport… toutes nos activités ont en commun le besoin de mouvement.

La diminution de la flexibilité, de la force musculaire et de la stabilité articulaire augmentent considérablement les risques de blessures. Dans ce sens, travailler à l’ordinateur ou jouer au tennis nécessitent une condition physique de base pour baisser l’incidence des blessures musculo-squelettique.

Vous avez pris une pause, vous avez pris des anti-inflammatoires, vous avez mis de la glace et l’inflammation continue ? Il est temps de commencer à prendre des mesures en fonction de vos besoins de mouvement. Chez Globe Santé, nos massothérapeutes et nos ostéopathes sont prêts à vous accompagner dans la récupération de votre mobilité. Nous vous invitons à prendre un rendez-vous  au (514) 728-8497.

Maira Prado, Masso-kinésithérapeute et massothérapeute sportif.

Le stress numérique : êtes-vous surchargé ou déchargé ?

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Photo: Pixabay

Pour plusieurs d’entre nous, même quand nous rentrons à la maison nous nous promenons de l’écran de l’ordinateur au téléphone intelligent et à la fin de la journée nous nous rendons compte que nous n’avons pas pris le temps d’être en relation avec notre famille !  La raison ? J’ai beaucoup de travail ! Votre énergie vitale ou votre batterie est-elle surchargée ou déchargée par toutes ces communications électroniques ?

Dans n’importe quel domaine de travail, à n’importe quel niveau et dans n’importe quelle circonstance où un individu est soumis à une charge qu’il ne peut pas intégrer rapidement, avec laquelle il ne se sent pas compétent ou au contraire avec laquelle il est trop responsable, il est possible d’avoir des réactions telles que :

  • Sentiments d’anxiété, d’inquiétude, d’insécurité, de peur, de tristesse, de colère ;
  • Difficultés à prendre des décisions, à se concentrer, à penser, à étudier ;
  • Pensées négatives à propos de soi, des autres ou de la situation ;
  • Tachycardie, gastrite, maux de tête, tension musculaire ;
  • Fumer, manger et / ou boire en excès ;
  • Troubles du sommeil, sensation de fatigue constante.

Le syndrome d’épuisement professionnel se caractérise par un état de fatigue générale, à la fois psychique, émotionnelle et mentale, qui peut compromettre radicalement le bien-être, la qualité de vie et l’environnement familial et professionnel de l’individu.

Combien de fois avez-vous pensé d’ajouter des heures à votre journée de travail ? Est-ce que l’expression «plus d’heures» est compatible avec  votre santé ?

Si pendant votre journée de travail vous sentez : un épuisement général, de la douleur musculaire, une limitation de la mobilité et des changements dans votre humeur, vous devriez consulter un spécialiste. Vous pouvez nous appeler chez Globe Santé au (514) 728-8497 pour un rendez-vous avec un massothérapeute ou un psychologue.

Le message clé : Si vous pensez que votre travail envahit votre vie personnelle, il est temps de se déconnecter, vous avez le droit.

Maira Prado, Masso-kinésithérapeute et massothérapeute sportif.

Pause active au bureau : adieu au mal de cou !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Le temps maximal recommandé au quotidien dans les postures sédentaires est de 2 heures. Actuellement, les adultes passent 55% de leur journée dans une position sédentaire, ce qui augmente leur prédisposition à la douleur et aux blessures musculaires. Chez Globe Santé, nos clients nous demandent: comment puis-je intégrer l’exercice si je passe toute la journée assise dans le bureau ? La solution : la pause active.

Au bureau, aux deux heures, vous pouvez faire votre séance d’activité physique d’une durée allant de 1 à 3 minutes de mouvements.

La pause active vous permet :

  • augmenter la circulation sanguine ;
  • relâcher la tension musculaire ;
  • reposer vous yeux de l’écran d’ordinateur ;
  • rectifier la posture ;
  • diminuer la probabilité d’avoir une douleur dans le cou ou au dos.

Si vous travaillez déjà avec un inconfort au cou et souhaitez savoir comment faire des pauses actives au bureau, nos massothérapeutes peuvent vous conseiller suite au massage thérapeutique. Vous pouvez également organiser un atelier sur les lieux de votre travail (à Montréal) durant l’heure de votre dîner. Nous vous invitons à nous contacter au  (514) 728-8497 ou rendez-vous en ligne ici 

Maira Prado, masso-kinésithérapeute el massothérapeute sportif.

Est-ce que la course à pied augmente l’apparition de blessures? Question de force musculaire

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

course à pied blessures montreal massage sportif

Parmi les coureurs, il existe une croyance : la course à pied renforce les jambes … La réalité est que les activités aérobies comme la course à pied ne se traduisent pas par un gain de force musculaire. Par conséquent, à court terme, on constate que les personnes qui ne suivent pas un programme d’exercices ciblés de course à pied, développe une faiblesse musculaire, un déficit de flexibilité, une diminution du mouvement articulaire, ainsi que des modifications de la posture.

D’autre part, pour ceux qui croient que l’augmentation de la distance ou le ralentissement de la vitesse de la course feront que les symptômes vont disparaître peuvent ressentir les blessures de surentraînement:  tendinopathie, bursite, et raccourcissements  musculaires. Ces blessures sont connues par les coureurs.

Il faut tenir compte de la douleur musculaire de plus de 5 jours ; des altérations de votre  biomécanique pendant la course à pied ; et de l’apparition de zones douloureuses au toucher, car ces signes peuvent être des blessures de surentraînement résultant de l’incapacité du corps  à se récupérer de la surcharge de l’entraînement.

Chez Globe Santé, nous avons développé un service pour prévenir les blessures aux coureurs grâce au massage sportif et à la kinésithérapie. Appelez-nous (514) 728-8497 et posez-nous des questions sur notre forfait en spécial.

Maira Prado, Masso-kinésithérapeute el massothérapeute sportif.