Les émotions influencent notre besoin de manger (expérience)

émotions, manger

émotions, manger

L’acte de manger a beaucoup de liens avec nos émotions. Nous vous proposons une expérience qui sans la moindre intention de remplacer la consultation professionnelle, est un moyen de mieux comprendre nos émotions dès que nous décidons de manger. Osez vous  découvrir à travers cette expérience…

Prenez une feuille et placez une ligne au milieu pour la diviser en deux. D’un côté, vous allez dessiner un petit bonhomme, et vous l’entourez des raisons, des situations ou des émotions dans lesquelles vous ressentez l’anxiété et la gloutonnerie, c’est ce qui nourrit le petit bonhomme. Les raisons vous aideront à réfléchir sur les situations qui vous donnent faim soit pour combler un réel besoin nutritif ou est-ce un réflexe lorsqu’une émotion est trop intense ?

Au cours de l’exercice, vous comprendrez que la solitude, l’ennui, la manque de loisir, la tristesse ou être fâché sont les véritables raisons de la plupart de votre désir de manger.

De l’autre côté de la feuille, vous dessinerez un autre petit bonhomme et, autour de lui, écrivez les situations dans lesquelles vous ne ressentez pas un désir anxieux ou compulsif de manger. Voulez-vous des exemples? Dans mon cas: danser, faire du vélo, écouter de la salsa, découvrir de nouveaux endroits, écrire, lire, rire avec ma famille, partager avec mes enfants et mon partenaire, recevoir un massage … Ces actions font de mon petit bonhomme gourmand devenir minuscule ! Celui-ci vous rappellera ce qu’il faut faire lorsque vous ressentez de la faim émotionnelle et comment l’atténuer.

Avez-vous essayé? Chez Globe Santé, nous sommes là pour vous accompagner.

Auteur : Maira Prado, Masso-kinésithérapeute et massothérapeute sportif.

Rédactrice-réviseuse: Isabelle Gendron.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *