Est-ce utopique de croire qu’on peut retrouver un équilibre hormonal passé l’âge de 50 ans? Partie 2

Est-ce utopique de croire qu’on peut retrouver un équilibre hormonal passé l’âge de 50 ans?

Non, pas du tout ! Ce qui est utopique c’est de croire que toutes les femmes sont disposées à adhérer aux changements nécessaires et à l’adoption de bonnes habitudes indispensables à la restauration et au maintien de cet équilibre dynamique. Pour beaucoup, il est plus simple, du moins à court terme, de chercher une approche pharmacologique qui diminuera l’intensité du symptôme sans devoir changer quoi que ce soit à leur mode de vie.

Ceci étant dit, selon mon expérience clinique, il y a environ 1 femme sur 10 pour lesquelles l’approche naturopathique ne sera pas suffisante afin de soulager efficacement les symptômes et qui finira par avoir besoin d’un coup de pouce additionnel. Dans ces cas rébarbatifs, l’hormonothérapie bio-identique peut être considérée. La naturopathie devrait néanmoins être incorporée en complémentarité à ce traitement ou d’un traitement hormonal substitutif afin de diminuer les effets secondaires potentiels associés à ces traitements et d’en potentialiser l’efficacité.

Pour un gynécologue, l’option la plus naturelle est de prescrire des hormones. Pour les naturopathes, quelle est l’option la plus naturelle?

La voie de la nature et du respect de la biochimie de la femme est toujours la voie la plus naturelle. Il faut d’ailleurs faire une distinction entre ce qui est ‘naturel’ et ce qui est ‘habituel’. Par exemple, pour un fumeur il est habituel de fumer un nombre x de cigarettes par jour mais est-ce que cela veut dire que c’est naturel pour autant ?

On semble entendre deux discours au sujet de la naturopathie : certains avancent que la naturopathie les a ‘sauvé’ alors que pour d’autres, ça ne fonctionne pas. Comment expliquez-vous cela ?

La réponse la plus simple c’est que ni le naturopathe ni la naturopathie n’ont le contrôle sur ce que font les personnes de nos recommandations. Si par exemple vous souffrez d’une entorse à la cheville et que le médecin vous prescrit un comprimé de Tylénol aux 6 heures, des applications de glace et de soulever votre cheville mais qu’au lieu de cela vous achetez un produit générique dont vous ne prenez qu’un comprimé par jour et de façon sporadique sans appliquer de glace ni soulever votre cheville, allez-vous blâmer la médecine et le médecin pour votre manque de résultat ? On doit aussi comprendre l’importance de l’implication de l’individu dans son processus et le fait que ce processus ne s’effectue pas toujours en ligne droite. Lorsque par exemple vous consultez en psychothérapie et qu’un échange vous replonge au cœur d’une émotion douloureuse qui vous perturbe parfois durant quelques jours, allez-vous rejeter le psychologue et blâmer la psychothérapie ? Ou allez-vous comprendre que l’inconfort fait partie du processus de retour à votre état optimal ?

L’autre point qu’il est important de mentionner c’est que puisque la profession de naturopathe n’est pas encadrée par un ordre professionnel au Québec, n’importe qui peut se prétendre naturopathe. La personne qui vous a proposé un supplément en magasin après trois minutes de discussion entourant votre symptôme n’est pas forcément naturopathe et elle n’a pas procédé à une consultation naturopathique. Les naturopathes ayant complété une formation sérieuse de 1400 heures et réussi l’examen d’admission sont membres de l’Association des Naturopathes Agréés du Québec (ANAQ) et s’identifient avec les initiales ND.A. (naturopathe agréé). Nous procédons à un bilan naturopathique complet avant d’effectuer de quelconques recommandations en lien avec votre situation spécifique.

À combien de temps dois-je m’attendre avant d’avoir des résultats?

Cela dépend vraiment de plusieurs facteurs dont votre état général de santé, la compétence de votre naturopathe, votre implication dans le processus et la rapidité avec laquelle vous mettrez les changements proposés en application, votre niveau de stress, votre disposition à prendre des suppléments, etc. Disons que de façon générale, on peut s’attendre à ressentir une différence lors du premier mois et à obtenir le maximum de bénéfices après trois à six mois de suivi.

Pourquoi la naturopathie représente pour vous la meilleure option, pour une femme en santé, en pleine ménopause ?

Parce qu’elle est respectueuse de notre biochimie et donc sans effets secondaires nocifs et potentiellement dangereux comme ceux associés à l’hormonothérapie, parce que la naturopathie considère la personne entière dans son environnement particulier et parce que les facteurs sur lesquels nous allons travailler de concert avec la femme vont lui permettre d’optimiser sa santé sur tous les plans et non seulement de supprimer le symptôme désagréable. Notre approche est réellement personnalisée et elle agît de façon préventive puisque nous savons désormais grâce à cette nouvelle science appelée épigénétique que la plupart des maladies de civilisation sont grandement attribuables à notre alimentation, à notre mode de vie et à notre environnement qui agissent directement sur nos gènes afin d’en modifier le fonctionnement. En adressant ces facteurs sous l’angle de la ménopause et en les rectifiant en fonction des besoins spécifiques à chaque femme, l’énergie vitale s’en trouve potentialisée et elle permettra au corps de retrouver son équilibre dynamique ou homéostasie, ce qui se traduira par un niveau de santé optimale à tous les niveaux.

Chantal Ann Dumas ND.A. pratique la naturopathie depuis 1998 et assume la vice-présidence de l’Association des Naturopathes Agréés du Québec (ANAQ) depuis 2017. Également diplômée en homéopathie et Intelligence psychocorporelle, elle complète actuellement son baccalauréat en anthropologie médicale à l’université McGill. Communicatrice aguerrie, elle enseigne la naturopathie depuis 2001, offre de nombreuses formations en santé intégrative et animatrice et productrice de l’émission O Féminin à Radio Centre-Ville.

Consultation à la clinique Globe Santé, information : info@naturopathe.ca

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *